Microsoft divise par 3 ses frais de justice, et fait l’impasse sur la sanction européenne

11/05/2005, par jmm
[ Impression | 1 réaction ]

Microsoft, qui a été condamné en 2004 par la commission européenne à une amende de 500 millions de dollars pour « abus de position dominante« , encourt également une amende de 5% de son chiffre d’affaires journalier mondial, faute de se conformer à la sanction bruxelloise. Fin avril, d’après l’AFP :

« Excédée par ces sempiternels marchandages, la Commission a averti que sa patience avait des limites, qui se comptent dorénavant « plus en semaines qu’en mois. »

Même pas mal : alors que Steve Ballmer déclarait pour sa part

« Ils [Bruxelles] n’aiment pas la puissance de Microsoft. (…) Nous sommes frustrés par la forme prise par les discussions actuelles. (…) Nous travaillons dur avec Bruxelles et nous essayons de coopérer du mieux que nous pouvons. Mais si cela n’est pas possible, nous sommes prêts à aller jusqu’au bout du procès européen »

Microsoft annonçait le lendemain

« un chiffre d’affaires de 9,62 milliards de dollars pour le troisième trimestre 2005, en progression de 5 % par rapport à la même période l’année passée. Le résultat d’exploitation pour le trimestre s’est établi à 3,33 milliards de dollars, contre 1,28 milliard de dollars l’année dernière. Ce résultat comprend 768 millions de dollars de charges pour frais judiciaires, contre un montant de 2,53 milliards de dollars l’année dernière« 

(c’est moi qui souligne), soit 1/3 de moins que l’an passé, mais tout de même un peu plus du quart du résultat d’exploitation (contre le double l’an passé).

Tout va donc bien mieux pour Microsoft (et pour ses actionnaires) qui, du fait du tour de passe-passe de ces frais judiciaires, a doublé ses bénéfices. Bill Gates va jusqu’à envisager, selon Réseaux & Telecoms et « pour l’exercice 2005-2006, un chiffre d’affaires compris entre 43,3 et 44,1 Md$« …. voire : ces 768 M$ ne concernerait que les procédures… concernant Gateway et Burst.com, et pas les 500 millions de dollars d’amendes bruxelloises. Mais que fait l’Europe ?

Share/Save/Bookmark
Et/ou suivez-moi par RSS (),
sur Twitter, ou via la newsletter :

Réf. [ (In)sécurité, InfoGuerre ]
Imprimer | Répondre | Me contacter
Feed RSS des commentaires
5 138 views | Permalien | Trackback

Une Réponse a “Microsoft divise par 3 ses frais de justice, et fait l’impasse sur la sanction européenne”

  1. Olivier :

    Que fait l’Europe? Bonne question (à part des référendums foireux ;-) je me le demande).

    Jamais entendu parler de la Table ronde des industriels ? Petit bout de réponse sur : Amazon + ‘Europe, La trahison des élites’.

    Merci pour l’article il est instructif au même titre que votre contribution sur Transfert.net (Micro$oft en Afrique). Bonne continuation :)

Répondre