Ces Iraniens sont à l’évidence des gens non civilisés

09/04/2007, par jmm
[ Impression | 2 réactions ]

« Pas de tête encapuchonnée. Pas de décharges électriques. Pas de coups. Ces Iraniens sont à l’évidence des gens non civilisés« . Ce point de vue de Terry Jones, l’un des anciens Monty Python, sur la détention des 15 soldats Britanniques en Iran m’avait échappé. Il n’est jamais trop tard.

Vous appelez ça une humiliation?
Pas de tête encapuchonnée. Pas de décharges électriques. Pas de coups. Ces Iraniens sont à l’évidence des gens non civilisés.
par Terry Jones, The Guardian (UK), Samedi 31 mars 2007, traduit de l’anglais par Mounadil Djazaïri

Ma guerre contre la guerre au terrorisme - Terry JonesJe partage l’indignation exprimée dans la presse britannique au sujet du traitement des membres de nos forces navales accusés par l’Iran d’être entrés illégalement dans ses eaux territoriales. C’est déshonrant. Nous n’aurions jamais songé à traiter des captifs de cette manière – leur permettre de fumer des cigarettes par exemple, même s’il a été prouvé que fumer tue. Et quant à contraindre la pauvre militaire Faye Turney à porter un foulard noir, puis à en laisser la photo être diffusée dans le monde entier – les Iraniens n’ont-ils aucune notion de ce qu’est un comportement civilisé? Pour l’amour de Dieu, quel mal y aurait-il eu à lui mettre la tête dans un sac? C’est ce que nous faisons avec les Musulmans que nous capturons : nous leur mettons des sacs sur la tête, ce qui gêne la respiration. Il est alors parfaitement admissible de les photographier et de diffuser les images à la presse car les captifs ne peuvent pas être reconnus et humiliés comme le sont ces malheureux militaires britanniques.

Il est de même inacceptable que ces captifs Britanniques soient contraints de parler à la télévision et de dire des choses qu’ils pourraient regretter plus tard. Si les Iraniens leur mettaient des bandes adhésives sur la bouche, ils ne pourraient pas parler du tout. Bien entendu ils auraient probablement encore plus de mal à respirer – particulièrement avec un sac sur la tête mais au moins ils ne seraient pas humiliés.

Et qu’est-ce que ça veut dire de permettre aux captifs d’écrire des lettres à leurs familles pour dire qu’ils vont bien? Il est temps que les Iraniens s’alignent sur le reste du monde civilisé : ils devraient accorder à leurs captifs l’intimité du confinement solitaire. C’est un des nombreus privilèges octroyés par les USA à leurs captifs de Guantanamo Bay.

La vraie marque d’un pays civilisé est qu’il ne se précipite pas pour inculper des gens qu’il a arbitrairement arrêtés dans des endroits qu’il vient d’envahir. Les détenus de Guantanamo, par exemple, ont joui de toute l’intimité qu’ils désiraient pendant près de cinq ans, et le premier détenu vient à peine d’être inculpé. Quel contraste avec la scandaleuse hâte des Iraniens pour exhiber leurs captifs devant les caméras!

Qui plus est, il est évident que les Iraniens ne proposent aucun exercice physique digne de ce nom à leurs prisonniers Britanniques. L’armée US s’assure que ses captifs Irakiens profitent d’activités physiques sous la forme d’excitantes « postures de stress » que les captifs doivent conserver pendant des heures sans interruption afin d’améliorer leur résistance et renforcer leur musculature. Un exercice courant consiste à les faire se tenir debout sur la pointe des pieds puis à s’accroupir de sorte à ce que leurs cuisses soitnt parallèles au sol. Ce qui provoque une douleur on tense et, fianalement, une défaillance musculaire. C’est un loisir tout ce qu’il y a de sain avec l’avantage que les captifs avoueront n’importe quoi pour que ça s’arrête.

Et ceci m’amène à cette dernière observation. Il est évident, d’après les images TV que la soldat Turney a subi des pressions. Les journaux ont convaincu des psychologues d’examiner les images et tous ont conclu qu’elle était « malheureuse et sous contrainte. »

Ce qui est si effroyable, c’est la manière sournoise dont les Iraniens l’ont mise dans cet état. Elle ne porte aucun signe de marques d’électrocution ou de brûlures ni de traces de coups au visage. C’est inacceptable. Si des captifs doivent être soumis à la coercition, comme par exemple les forcer à mimer des positions sexuelles, ou leur délivrer des chocs électriques sur les parties génitales, ils doivent être photographiés, comme à Abou Ghraib. Les images devraient alors être diffusées dans tout le monde civilisé afin que chacun puisse voir exactement ce qui s’est passé.

Comme Stephen Glover l’a souligné dans le Daily Mail, il ne serait peut-être pas bon de bombarder l’Iran en représailles à l’humiliation infligée à nos soldats, mais il est certain que les Iraniens doivent en souffrir les conséquences – par un renforcement des sanctions, comme le Mail le suggère, ou simplement en obligeant le Président Bush à agir vite et à envahir l’Iran, comme il l’envisage de toute façon, et à apporter la démocratie et les valeurs occidentales à ce pays, comme il l’a fait en Irak.

Terry Jones est réalisateur, acteur et membre des Monty Python

Voir aussi : Terry Jones, un Monty Python contre l’Axe du Bien

Share/Save/Bookmark
Et/ou suivez-moi par RSS (),
sur Twitter, ou via la newsletter :

Réf. [ (In)sécurité, Canard (Enchaîné) ]
Imprimer | Répondre | Me contacter
Feed RSS des commentaires
9 641 views | Permalien | Trackback

2 Réponses a “Ces Iraniens sont à l’évidence des gens non civilisés”

  1. Louis :

    Le manichéisme ne nous mènera jamais nulle part, malheureusement…

  2. Guillaume :

    Le manichéisme dont vous parlez, c’est une référence à l’histoire religieuse de l’Iran? Ou je comprends mal… J’espère comprendre mal.

Répondre