Canicule : les « mobiles » des vieux font froid dans le dos

16/09/2005, par jmm
[ Impression | 1 réaction ]

L’été fut chaud. D’abord pour les personnes âgées, puis pour Xavier Bertrand (ministre de la Santé et des Solidarités) et Philippe Bas (ministre délégué aux Personnes âgées). Ils reconnaissent eux-mêmes que leur plan canicule, censé protéger les personnes âgées, les met en fait en danger (les vieux, et eux).

Présentant son Plan canicule 2005 le 22 juin dernier, Xavier Bertrand déclarait vouloir « renforcer les mesures prioritaires du plan pour avoir des résultats conformes à nos objectifs (…) Nous ne pouvons nous satisfaire d’une situation où 648 établissements accueillant des personnes âgées, sur un total de 9000, ne sont pas équipées en pièces rafraîchies ».

Le 15 juillet, il annonçait conséquemment la publication de deux décrets requérant la mise à disposition, au sein des établissements médico-sociaux assurant l’hébergement des personnes âgées, et des établissements de santé, d’au moins « un local ou une pièce équipée d’un système fixe de rafraîchissement de l’air« .

Cette obligation n’entrant en vigueur que « huit mois après la date de publication » de ces décrets, « à titre transitoire et jusqu’à cette date, les établissements qui ne sont pas équipés d’un système fixe de rafraîchissement de l’air sont tenus de disposer de climatiseurs mobiles« .

Et ce, quand bien même « les équipements mobiles qui peuvent être utiles pour les personnes âgées ne pouvant se lever ne sont pas recommandés dans d’autres situations« .

Tout le monde se lève pour Bertrand

Le 18 juillet, Xavier Bretrand annonçait la fin de la vague de chaleur.

Le 8 août, alors que tout le monde ou presque est en vacances, il faisait paraître au Journal Officiel un arrêté modifiant le cahier des charges adopté en juillet :

« Pour disposer d’une pièce ou d’un local rafraîchis, les établissements (médico-sociaux) peuvent utiliser des systèmes individuels de rafraîchissement constitués d’appareils mobiles autonomes placés dans la pièce ou le local à rafraîchir ».

Exit les « systèmes fixe de rafraîchissement de l’air« , bien plus chers, place aux « mobiles« , au rabais. Les personnes âgées auront peut-être un peu plus chaud, elles ont bon dos : qui lit le JO *?

Comme le concluait lui-même Xavier Bertrand, dans sa présentation du Plan Canicule 2005, « je souhaite que la mobilisation dépasse les établissements et les acteurs de la santé. C’est la responsabilité de tous de faire preuve de solidarité vis-à-vis des plus faibles et des personnes isolées« .

De tous, mais pas de celle du premier ministre concerné, celui de la Santé et des Solidarités, agent d’assurance de son métier, non plus que de celle de l’énarque Bas, ministre délégué aux Personnes âgées ?

* merci au cawa d’admi.net, à propos, l’une des meilleures sources d’information du Net francophone.

Share/Save/Bookmark
Et/ou suivez-moi par RSS (),
sur Twitter, ou via la newsletter :

Réf. [ Canard (Enchaîné), General ]
Imprimer | Répondre | Me contacter
Feed RSS des commentaires
13 170 views | Permalien | Trackback

Une Réponse a “Canicule : les « mobiles » des vieux font froid dans le dos”

  1. Bretagne immobilier vente maison :

    Bretagne immobilier vente maison…

    J’ai trouvé votre article intéressant. Merci pour ces infos….

Répondre