Il ne faut pas rigoler avec vos photos d’identité

22/06/2008, par jmm
[ Impression | 10 réactions ]

« Il ne faut pas rigoler avec vos photos d’identité. » Le mot d’ordre est affiché sur tous les Photomatons, et j’ai enquêté à ce sujet pour lemonde.fr. Le dossier vient d’être mis en ligne, mais le passage expliquant ce pour quoi il ne faut désormais plus sourire à la caméra -et ce pour quoi il faut aussi parfois trafiquer sa photo d’identité, comme l’avait souligné Petaramesh- à été trappé au montage (il m’arrive d’être un peu long, parfois).

En résumé, c’est pour mieux être reconnaissable par les algorithmes de reconnaissance faciale des ordinateurs de contrôle aux frontières et, à terme, par leurs système de vidéosurveillance « intelligents« . En attendant l’intégralité du papier, en VO, plus bas, voici donc le sommaire du dossier :

Les limites du passeport biométrique : à noter que je me suis trompé, comme l’ont noté certains lecteurs en commentaire : ce ne sont pas 8,6M de personnes qui seront considérées comme « suspectes » chaque année à Roissy, mais « seulement » 600 000 (les Aéroports de Paris recensent 86M de passagers par an, dont 60M à Roissy), ce qui n’est pas non plus très rassurant…

La biométrie est « en première ligne d’une bataille politique et industrielle » internationale : probablement le papier le plus « chaud », où l’on découvre que le passeport biométrique ne vise pas seulement à sécuriser nos frontières, mais aussi à renforcer la place de la France dans les technologies de contrôle et de surveillance, Sagem étant le leader mondial du secteur, avec 80 % du marché civil des systèmes d’identification biométrique, et « la saisie des données personnelles de plus de 200 millions de personnes dans plus de soixante pays »

Les photographes professionnels ne veulent pas être remplacés par des machines, mais ils ne font pas non plus vraiment le poids face aux intérêts politico-industriels exposés dans l’article sus-cité…

« Ne souriez pas, vous êtes photographiés » : la VO :

« Il ne faut pas rigoler avec vos photos d’identité‭ »‬.‭ ‬Le mot d’ordre est affiché sur tous les Photomatons,‭ ‬et des plaquettes de présentation,‭ ‬éditées par le ministère de l’Intérieur,‭ ‬montrent quelles sont les bonnes attitudes à prendre,‭ ‬et celles qui seront refusées par l’administration.‭ ‬La taille du visage doit être comprise entre‭ ‬32‭ ‬et‭ ‬36‭ ‬mm‭; ‬il doit être dégagé et le port des lunettes est déconseillé.‭ ‬Le fond doit être uni,‭ ‬de couleur claire,‭ ‬mais le blanc est interdit.‭ ‬Et s’il n’est pas interdit de sourire,‭ ‬l’expression doit être neutre,‭ ‬et la bouche fermée.

La tête doit également‭  » ‬apparaître nue,‭ ‬sans couvre-chef,‭ ‬ni foulard,‭ ‬serre-tête et autres objets décoratifs.‭ ‬Il n’existe aucune dérogation à cette prescription‭ »‬,‭ ‬ce qui n’est pas sans poser problème,‭ ‬avec les femmes voilées notamment.‭ ‬Suite à l’intervention de Bernadette Chirac,‭ ‬une nonne avait,‭ ‬en‭ ‬2003,‭ ‬obtenue l’autorisation d’être photographiée avec son voile.‭ ‬Mais l’administration ne tolère plus de telles exceptions,‭ ‬et de nombreuses femmes voilées mettent des perruques,‭ ‬fournissent de vieilles photographies tête nue ou bien préfèrent rester sans papier.

Swami Petaramesh,‭ ‬un informaticien qui s’intéresse entre autres aux questions de vie privée,‭ ‬explique quant à lui sur son blog qu’il a du retourner plusieurs fois chez le photographe professionnel chez qui la mairie l’avait envoyé.‭ ‬Son fils de trois ans n’arrêtait pas de sourire,‭ ‬de bouger,‭ ‬et les photos étaient systématiquement refusées par l’administration.‭ ‬Le photographe a finalement décider de ne plus photographier les petits enfants,‭ ‬et Swami a du lui-même prendre son fils en photo,‭ ‬avant de la retoucher au moyen d’un logiciel approprié pour respecter le cahier des charges du ministère de l’Intérieur.‭

Pour obtenir son passeport,‭ ‬il faut parfois‭ « ‬retoucher‭ » ‬sa photo d’identité

Photomaton fait de même,‭ ‬en dotant toutes ses cabines d’un logiciel,‭ ‬ID-Photomaton qui,‭ ‬afin de‭ « ‬garantir une conformité aux normes dans plus de‭ ‬97%‭ ‬des cas,‭ ‬rend la cabine photo intelligente et interactive‭ »‬.‭ ‬En clair,‭ ‬le logiciel‭ « ‬recalcule et analyse automatiquement des dizaines de données,‭ ‬ajuste automatiquement l’orientation et la position de la tête,‭ ‬recadre et découpe les photos d’identité‭ »‬.‭ ‬L’ensemble des photographes professionnels est aujourd’hui équipé de ce type de logiciel,‭ ‬et les problèmes du type de celui rencontré par Swami seraient aujourd’hui en passe d’être résolus.‭

Mais paradoxalement,‭ ‬il faut donc aujourd’hui‭ « ‬trafiquer‭ » ‬les photos d’identité pour qu’elles soient‭ « ‬standards‭ »‬.‭ ‬En l’occurrence,‭ ‬il s’agit de respecter la norme ISO/IEC‭ ‬19794-5:2005,‭ ‬entrée en vigueur en‭ ‬2006‭ ‬et initiée par l’Organisation internationale de l’aviation civile.‭ ‬Depuis les années‭ ‬80,‭ ‬l’OIAC incite tous les pays à doter leurs ressortissants de documents de voyage lisibles à la machine‭ (‬DVLA,‭ ‬ou MRTD,‭ ‬pour Machine Readable Travel Document‭)‬,‭ ‬afin de fluidifier le passage aux contrôles dans les aéroports.‭

En d’autres termes,‭ ‬il s’agit de permettre à une machine de vérifier si le détenteur du passeport est bien le même que celui dont les empreintes digitales et la photographie d’identité figurent dans la puce électronique incluse dans le passeport.‭ ‬Et pour que la machine nous reconnaisse,‭ ‬le visage doit se conformer à la grille d’analyse du logiciel,‭ ‬et l’homme s’adapter à la machine.

Comme le déplore le philosophe Dominique Quessada dans un article publié dans le Causeur,‭ ‬un magazine en ligne,‭ « ‬chacun devra être son propre flic.‭ ‬Aucune dérogation‭ ‬:‭ ‬il faut recommencer la photo autant de fois que nécessaire,‭ ‬jusqu’à ce que l’on parvienne à une représentation de soi dépourvue d’affect,‭ ‬c’est-à-dire de vie.‭ ‬L’autre,‭ ‬le photographe,‭ ‬vous disait de sourire.‭ ‬La machine vous ordonne de ne plus rigoler‭ »‬.‭

Share/Save/Bookmark
Et/ou suivez-moi par RSS (),
sur Twitter, ou via la newsletter :

Réf. [ (Cyber)surveillance, (In)sécurité, Rewriting ]
Imprimer | Répondre | Me contacter
Feed RSS des commentaires
36 641 views | Permalien | Trackback

10 Réponses a “Il ne faut pas rigoler avec vos photos d’identité”

  1. Henri :

    Pour avoir de la famille dans le métier, il est clair que les identités sont devenues du grand n’importe quoi, et que les photomaton ne fournissent pas 97% de photos au normes (on serait plus proche de 50%).

  2. rorococo :

    Passez-vous des photomaton à 4€

    http://tuveuxtaphoto.free.fr/

  3. loulou :

    Dans le gratuit, pour réussir vos photos d’identité et sans installation de logiciel vous avez IdPhotoLand qui vous assure cadrage à la norme et même correction des yeux rouges.

  4. olivier :

    Voilà un lien vers un petit livre en rapport avec ce post…

    http://www.desmarches.com/photomaton.html

  5. Max :

    Voila une autre application :

    http://www.tranquille.ch/les-photos-didentite-photomaton-en-ligne-gratuit/vos-photos-passeport

  6. Vince :

    Dommage que la cabine de photomaton devienne un outil de flicage, alors que depuis ses débuts elle n’a cessé d’encourager la créativité de chacun. Dernier grand spécialiste inspiré du genre, Juan Pablo Echeverri (Libération du jeudi 11 août 2011).

    En savoir plus : http://z-i-l.blogspot.com/search/label/Photomaton

  7. L’agenda de l’Intérieur » OWNI, News, Augmented :

    […] interdisant aux gens de sourire ou de rigoler sur leurs photos d’identité, répond à une exigence technique : pour que les logiciels de reconnaissance faciale puissent reconnaître nos visages, il nous faut […]

  8. Le ministère de l’Intérieur s’intéresse au maquillage virtuel » OWNI, News, Augmented :

    […] sommes interdits de tout sourire (pour que les ordinateurs nous identifient plus facilement, voir Il ne faut pas rigoler avec vos photos d’identité), sont pris en photo sans bouger, en gros plan, le visage découvert, de face, et sous les flashs. […]

  9. Emjysoft :

    Pour ceux qui préfère un logiciel installé sur leur PC, j’ai créé un logicielqui permet de faire ses photos d’identité chez soien quelques minutes avec des fonctions avancées de retouche et cadrage. http://www.emjysoft.com/logiciel-photo-identite/

  10. La guerre aux migrants a fait 18 000 morts (au moins) | BUG BROTHER :

    […] c'est pour permettre à des logiciels de reconnaissance faciale de pouvoir vous identifier… (voir Il ne faut pas rigoler avec vos photos d’identité). Pour l’instant, seuls les sans papiers en arrivent à se mutiler pour effacer leurs empreintes […]

Répondre