« La guerre, c’est la paix »

02/02/2006, par jmm
[ Impression | 6 réactions ]

Les Big Brother Awards France, qui auront lieu ce vendredi 3 février, viennent de remettre en ligne la version non censurée du sinistre Livre Bleu du Gixel, qui avait précisément valu à ce Groupement des industries de l’interconnexion des composants et des sous-ensembles électroniques le prix Orwell Novlang aux Big Brother Awards 2004.

Extrait de 1984, de Georges Orwell :

« La guerre, c’est la paix »
« La liberté, c’est l’esclavage »
« L’ignorance, c’est la force »

Extrait du Livre Bleu avant qu’il ne soit « rectifié » :

« La sécurité est très souvent vécue dans nos sociétés démocratiques comme une atteinte aux libertés individuelles, il faut donc faire accepter par la population les technologies utilisées et parmi celles-ci la biométrie, la vidéosurveillance et les contrôles.

Plusieurs méthodes devront être développées par les pouvoirs publics et les industriels pour faire accepter la biométrie. Elles devront être accompagnées d’un effort de convivialité par une reconnaissance de la personne et par l’apport de fonctionnalités attrayantes :

. Éducation dès l’école maternelle, les enfants utilisent cette technologie pour rentrer dans l’école, en sortir, déjeuner à la cantine, et les parents ou leurs représentants s’identifieront pour aller chercher les enfants.
. Introduction dans des biens de consommation, de confort ou des jeux : téléphone portable, ordinateur, voiture, domotique, jeux vidéo
. Développer les services « cardless » à la banque, au supermarché, dans les transports, pour l’accès Internet, …

La même approche ne peut pas être prise pour faire accepter les technologies de surveillance et de contrôle, il faudra probablement recourir à la persuasion et à la réglementation en démontrant l’apport de ces technologies à la sérénité des populations et en minimisant la gène occasionnée. Là encore, l’électronique et l’informatique peuvent contribuer largement à cette tâche ».

Share/Save/Bookmark
Et/ou suivez-moi par RSS (),
sur Twitter, ou via la newsletter :

Réf. [ (Cyber)surveillance, (In)sécurité, InfoGuerre, Vie privée ]
Imprimer | Répondre | Me contacter
Feed RSS des commentaires
19 482 views | Permalien | Trackback

6 Réponses a “« La guerre, c’est la paix »”

  1. Eddy Gordo :

    Gixel, FUCK YOU!

  2. Dave :

    interressant comme analyse

  3. rewriting.net » Dans la hotte de Big Brother Noël :

    […] Le Gixel a depuis effacé de son site web toute trace d’une telle prétention. Même pas mal : les Big Brother Awards, qui lui avaient décerné le prix Orwell Novlang en 2004 ont depuis republié l’intégralité de leur programme, et il suffit d’entrer “Gixel” dans n’importe quel moteur de recherche pour trouver relire leurs mots : “la sécurité est très souvent vécue dans nos sociétés démocratiques comme une atteinte aux libertés individuelles, il faut donc faire accepter par la population les technologies utilisées et parmi celles-ci la biométrie, la vidéosurveillance et les contrôles“. […]

  4. Raphaël :

    Ellul, Bakounine, Henry, Orwell, Huxley, réveillez-vous, ils sont devenus fous…

  5. Grande-Bretagne : 10% des lycées vidéosurveillent leurs toilettes | Owni.fr :

    […] Gixel, groupement des industriels de l’électronique, avait ainsi expliqué, en 2004, dans un Livre non pas blanc mais bleu qui lui servait de “grand programme stratégique” que “la sécurité (étant) […]

  6. Grande Bretagne : 10% des lycées vidéosurveillent leurs toilettes :

    […] le Gixel, groupement des industriels de l’électronique, avait ainsi expliqué, en 2004, dans un Livre non pas blanc mais bleu qui lui servait de “grand programme stratégique” que “la sécurité (étant) très souvent […]

Répondre