Faites-nous confiance… N’ayez pas peur…

10/10/2008, par jmm
[ Impression | No comment ]

Il y a quelques années, nous fûmes entre 1000 & 2000 personnes (700 selon les renseignements généraux, mais… 300 selon l’A.F.P !-) a défiler dans les rues de Paris lors de la toute première (mais aussi de la seule…) manifestation d’internautes en France.

A l’époque, il s’agissait d’Un Mur du Son contre le Mur des lois liberticides qui se profilaient sur l’internet. Les teufeurs étaient à nos côtés.

Ce samedi 11 octobre, nous défilerons dans Paris, mais aussi à Bordeaux, et puis en Argentine, Autriche, Bulgarie, Chili, République Tchèque, Danemark, Allemagne, Guatemala, Italie, Macédoine, Pays bas, Pérou, Suisse, Suède, et aux Etats-Unis…

Relayé en France par Humanrights21.org, « Freedom, not fear! 2008 » a pour but de « défendre la vie privée et la liberté d’expression et d’information (& de) sensibiliser aux menaces que les progrès techniques et scientifiques peuvent globalement faire peser sur les Droits de l’Homme. En France, ce sera l’occasion d’exprimer le refus du fichage de la population (Edvige, Cristina, Fnaeg, Base élèves…), du puçage rfid (Navigo), du contrôle biométrique,et du contrôle des médias et de l’internet (filtrage, riposte graduée, prohibition logicielle). »

En Allemagne, où les hackers sont autrement plus puissants, entendus & écoutés qu’en France (cf notamment mon papier sur Les « bidouilleurs » de la société de l’information, paru dans le Monde Diplo en septembre dernier – 2008), la dernière manif’ d’internautes a rassemblé 50 000 personnes.

Nous serons bien moins nombreux. Hélas.

Et alors ?…

Dans mon papier pour le Diplo, je rappelais que le premier « club » de hackers français avait été créé par la DST, ce qui avait eu pour effet de « bannir« , en France, le terme de hacker, et donc leurs revendications.

Depuis, elles ont été reprises par les défenseurs des logiciels libres, et des droits de l’homme, et de la vie privée, toutes ces questions étant liées.

Les internautes ne sont pas habitués, en France, à manifester ?

Et alors ?… Ils ont été plus de 200 000 à signer la pétition Non à Edvige.

Si ce billet peut en aider certains à comprendre pourquoi… si cette manif’ peut en aider certains à rencontrer ceux qui, depuis des années, se battent pour nos libertés… si cette manif’ -et les débats qui s’en suivront- peut contribuer à débattre de la question…

Et si…? Il se dit tellement de choses fausses, ou mal expliquées (notamment au sujet d’Edvige, et donc de Cristina) que ça ne fera pas de mal de pouvoir en causer… Un peu, là…

Share/Save/Bookmark
Et/ou suivez-moi par RSS (),
sur Twitter, ou via la newsletter :

Réf. [ General ]
Imprimer | Répondre | Me contacter
Feed RSS des commentaires
7 092 views | Permalien | Trackback

Répondre