Travailler moins pour gagner plus ? (la télé de la Brosse à Sarkozy – III)

05/01/2009, par jmm
[ Impression | 5 réactions ]

C’est la troisième fois, en deux mois, que ce que j’écris semble avoir un impact direct sur des sites web du gouvernement.

Le mois dernier, la préfecture de l’Isère a ainsi retiré de son site web le formulaire d’incitation à la délation dont j’avais causé une dizaine de jours auparavant.

Puis c’était au tour du ministère de l’Intérieur de rectifier le rapport sur l’amélioration du contrôle des fichiers policiers qu’il avait transmis à la Documentation Française, après que j’ai relevé le fait qu’on y trouvait les noms, prénoms et coordonnées d’un suspect, extraits d’un fichier policier censément confidentiel.

Si vous avez d’autres exemples de sites web officiels ayant été revus et corrigés, rectifiés, caviardés, censurés… n’hésitez pas à me contacter.

On pourrait ouvrir un observatoire de la censure non gouvernementale !-)

Yepee ! J’ai rallumé la télé de la présidence française de l’Union européenne !

Enfin, j’y ai semble-t-il et probablement (mais sans le vouloir) contribué.

En fait, je n’en sais rien, mais je me plais à le penser…

Explication

D’ordinaire, un journaliste qui enquête ou prépare un article contacte ceux dont il parle, pour avoir les réponses à ses questions.

Ce coup-ci, j’ai dérogé à la règle, et n’en ai pas pris la peine : ceci est mon blog, et je n’ai pas voulu perdre prendre le temps de contacter les personnes et sociétés citées.

D’une part parce que je n’en avais pas le temps.

D’autre part parce que j’ai réagi à chaud, sur une info glanée sur le web, et que j’ai voulu faire le pari de poser la question, tout simplement. Comme le font les (chroniqueurs) politiques lorsqu’ils balancent une pique.

Enfin, je voulais aussi voir ce que ce type de billet, brut de décoffrage, pourrait engendrer. Notamment parce que je suis trop habitué, sinon lassé, des réponses données à ce genre de questions : circonvolutions, langue de bois ou de coton, explications à la con…

Il est beaucoup question de ce qui diffère les journalistes des blogueurs. Je fais les deux. Et cette petite affaire illustre bien ce que les seconds peuvent apporter aux premiers, ce que l’on appelle aussi du crowdsourcing.

Reprenons donc le fil de la conversation.

Illustration

L’autre jour, je m’étonnais du fait que la webTV des Etats généraux de la presse était un vulgaire copier/coller de la série de webTV de Nicolas Sarkozy (celles de sa campagne présidentielle, de l’Elysée, de ses réformes, de sa constitution, de sa présidence de l’Union européenne, etc., voir plus bas), toutes créées par un certain François de la Brosse.

Ce publicitaire avait entre autres particularités, lorsqu’il commença à travailler avec Nicolas Sarkozy, d’être marié à une amie de longue date de Cécilia Attias (ex-Sarkozy). Ça peut aider.

Interrogé, à l’époque, sur la fréquentation du site de l’UMP, il n’hésita pas à prendre les gens pour des demeurés en expliquant qu’il était « impossible de connaître le nombre de visiteurs : il y en a tellement que leur comptabilisation ralentirait trop l’activité » (l’audience des sites web est effectuée par des sites tiers, cela n’a donc aucun impact sur l’activité dudit site).

Actualisation

A l’occasion de ma recension de toutes les webTV qu’il avait depuis créées, je notais que la chaîne télé de la présidence française de l’Union européenne (PFUEtv) était en rade et ne répondait plus… je ne pouvais donc en faire de copie d’écran, à rajouter à la longue liste de celles qu’il avait créées pour Nicolas Sarkozy, copies d’écran que LePost.fr a brillamment concaténé, en vidéo (les images sont parfois plus parlantes quand elles défilent que quand on les entassent) :


Faire la com de Sarkozy, c’est gratuit!
par Infodujour-LePost

Je ne sais si c’est lié, mais l’info a depuis été reprise par guim, mry (qui l’a depuis effacée, je ne sais pourquoi), et surtout par L’info du jour sur LePost.fr, et… le problème est désormais règlé : la TV de la présidence française de l’Union européenne remarche, la preuve :

Le site de la présidence française de l\'UE 2008

Se pourrait-il que j’ai contribué à la rallumer ? La seule occurence relevée par Netcraft (qui surveille les sites web) date du 29 octobre, soit deux jours après mon premier billet à ce sujet, et le lendemain du jour où l’info a commencé à buzzer, et où François de la Brosse a été interviewé par le Post.fr.

Interrogé en réponse à mon premier billet, François de la Brosse a déclaré qu’il n’avait pas été payé, et qu’il avait donc travailler plus pour gagner rien, et bossé gratuitement pour créer toutes ces webTV… afin de pouvoir y vendre des contenus, et donc « nourrir » ces webTV. Il n’aurait cela dit jamais encore réussi à emporter d’appel d’offres. Voire…

Interrogation

Difficile, en effet, de croire qu’il a donc créé bénévolement, et gratuitement :
– la webTV de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy,
– puis celle de l’Elysée,
– de Toutes les réformes (de Sarkozy),
– du Grand pari de l’agglomération parisienne (de Sarkozy),
– de la Constitution 2008 (de Sarkozy),
– de la présidence française de l’Union européenne (de Sarkozy),
– des Etats généraux de la presse écrite (initiés par Sarkozy),
– de LongeviTV, la « première WebTV pour vieillir jeune » (créée par le frère de Sarkozy, et où les journalistes sont remplacés par les annonceurs),
– de la présidence du Cameroun de Paul Biya (un ami de Bolloré -et donc de Sarkozy),
– d’Orange Innovation, créée par France Télécom dans la foulée des présidentielles,
pfizer-tv.fr, « la web TV des experts de santé » (repérée par Xavier)…
…: j’en oublie peut-être, l’enquête en mode crowdsourcing s’étant (pour l’instant) arrêtée là).

François de la Brosse est co-président du Z-Groupe, un « groupe multipolaire » de communication, qui compte nombre de clients prestigieux, et dont l’idée force est de « produire la meilleure idée au meilleur coût« .

François de la Brosse a aussi créé, avec le soutien de L’Oréal, Panasonic, Peugeot, la Caisse d’Epargne & HEC, une filiale de Z-Groupe, 6TiTV, pour « permettre aux jeunes des quartiers en difficulté d’entreprendre et de réussir dans un métier d’avenir: l’audiovisuel associé à l’Internet« . La réalisation de la webTV de la présidence française de l’Union européenne leur est d’ailleurs imputée, de concert avec le Z-Groupe.

Mais s’il apparaît sur tous ces sites comme « directeur de publication« , ce serait une « erreur de copier/coller » (sic). Erreur qu’il s’est cependant bien gardé, depuis, de corriger. Ce qui n’a pas empêché la PFUEtv d’être, elle, relancée.

Supputation

François de la Brosse a un bureau à l’Elysée. Les mauvais esprits pourraient éventuellement se laisser aller à penser que cela pourrait peut-être l’aider à remporter des budgets, et donc à travailler « gratuitement » et « bénévolement » pour Nicolas Sarkozy. En tout bien tout honneur. Evidemment.

Share/Save/Bookmark
Et/ou suivez-moi par RSS (),
sur Twitter, ou via la newsletter :

Réf. [ General, InfoGuerre ]
Imprimer | Répondre | Me contacter
Feed RSS des commentaires
9 498 views | Permalien | Trackback

5 Réponses a “Travailler moins pour gagner plus ? (la télé de la Brosse à Sarkozy – III)”

  1. emachedé :

    A ne pas louper, la vidéo magnifique de la Télé Libre, disponible via le lien wikipédia de Mr De la Brosse à Reluire (ses ancêtres devaient faire pareil):
    http://latelelibre.fr/index.php/2007/05/itv-de-francois-de-la-brosse-a/

    Une sorte de croisement entre Michel Drucker pour le léchage, de De Villepin pour la coiffure, de Xavier Bertrand pour la gentillesse mielleuse non crédible, et aussi indépendant que Séguéla.

    Pas sûr que les employés d’Orange savent avec qui ils travaillent. Pour le bord politique, vu les suppressions de poste, pas besoin d’avoir fait l’ENA pour le savoir ;-)

    Excellent article JMM ;-)

  2. jmm :

    Edifiante interview, effectivement.

    Et cette présentation de la Brosse m’avait échappé, alors qu’elle faut le détour :

    « Cécilia Sarkozy est une amie d’enfance de la femme de François de la Brosse, Conrada, d’origine mexicaine. Conrada était le témoin de Cécilia lors de son mariage avec Jacques Martin. Les couples La Brosse et Sarkozy sont aujourd’hui intimes. C’est d’ailleurs au cours de vacances communes au Pyla, en juillet dernier, que François de La Brosse a parlé pour la première fois à Nicolas Sarkozy de sa stratégie de campagne sur Internet.« 

  3. extrait :

    vraiment édifiant !

  4. eric :

    Tiens, il y a aussi la télévision d’Eric Besson : http://www.ericbesson.tv/accueil/index.php

  5. Une ministre annonce sa grossesse sur le Net | BUG BROTHER :

    […] incité le ministère de l'Intérieur à censurer l'un de ses rapports officiels, contribué à rallumer l'une des Web-TV de Nicolas Sarkozy, je découvre pour la première fois que que ce que j'écris […]

Répondre