Direct Matin m’a censuré, et Le Monde avec

31/01/2009, par jmm
[ Impression | 17 réactions ]

Ce mercredi 28 janvier 2009, j’étais interviewé par un journaliste du Monde qui préparait, pour Direct Matin Plus (Le Monde y possède 30 %), un article au sujet des problèmes posés par le « passe » Navigo.

Le lendemain, Direct Matin Plus censurait l’article, au profit d’une jolie page colorée de publicité. La preuve :

Ce qui devait être publié :
Ce qui l’a été :

L’info, révélée par Nicolas Voisin sur Twitter, et reprise par Rue89, commence à faire le tour des rédactions.

Les problèmes posés par le passe Navigo

Je ne sais pas ce pour quoi l’article a été censuré, sinon que le groupe Bolloré, éditeur de Direct Matin, a été « retenu » par la RATP, qui lui a accordé le droit de distribuer ses journaux dans 176 de ses 300 stations, situation de quasi-monopole qui a peut-être incité le journal à s’auto-censurer. Selon Rue89, l’article aurait été considéré comme « à charge« . Voire.

Car que lit-on dans ce papier qui, s’il avait été publié, aurait fait bien moins de bruit qu’il risque d’en faire, aujourd’hui, parce que censuré ?

Que, pour l’usager, « les gains de l’abandon du vieux coupon sont ténus« , et que le temps gagné aux portiques est « infime« .

Que « le vrai «+produit» est au bénéfice de la RATP et de ses partenaires commerciaux » :

Les données personnelles délivrées lors de l’achat du passe permettront de «faire de la relation client», poursuit Patrick Docquier, responsable des systèmes d’information. La RATP va pouvoir faire des offres commerciales ciblées, adaptées aux profils socioprofessionnels des usagers franciliens, en exploitant une énorme base de données. «Nous allons, par ce biais, fidéliser les clients», dit encore ce spécialiste.

Je m’interrogeais, pour ma part, sur ce que deviendra le passe Navigo, et son système de surveillance et de traçabilité :

La RATP, JCDecaux et Publicis ont, via un partenariat, criblé le métro de panneaux publicitaires interactifs capables d’envoyer de la publicité sur les téléphones portables situés à proximité via une connexion Bluetooth. Quels seront les éléments que la RATP intégrera dans les puces des centaines de milliers d’usagers des transports publics ? Personne ne le sait», avertit Jean-Marc Manach, journaliste et co-organisateur des Big Brother Awards, un collectif qui désigne chaque année l’organisation qui s’est «la plus distinguée dans sa promotion de la surveillance et du contrôle des individus». La RATP a assuré, hier, que la connexion Bluetooth des panneaux publicitaires n’est pas activée.

La Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés), appelée à la rescousse, rappelait de son côté qu’«aller et venir librement, circuler anonymement relèvent des libertés fondamentales dans nos démocraties», qu’elle avait invité le transporteur à créer un passe anonyme, puis effectué une opération de testing dont les résultats se sont avérés «Médiocres, voire dissuasifs».

On apprenait enfin que le Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif) reporte la responsabilité de la diffusion du passe anonyme sur la RATP qui, pour sa part, estime que le problème est réglé, quand bien même le site internet dédié au passe Navigo ne fait toujours pas mention de l’existence d’un passe anonyme…

Bref, un bon résumé de la situation, certes un peu critique, mais qui donne la parole à toutes les parties, et c’est précisément ce que les lecteurs attendent d’un journal d’information comme Le Monde.

Dites, Mr Bolloré, vous pourriez lever la censure sur l’article du Monde que votre rédaction a censuré, SVP ?

C’est la deuxième fois que Direct Matin censure un article du groupe Le Monde. La première fois, c’était un article d’un ancien consul hongrois, paru dans le Courrier International, sur la façon toute particulière que peuvent avoir les policiers français d’accueillir des musiciens tziganes à la douane, et qui se concluait ainsi :

Il y a trente ans, à l’époque brejnévienne, les autorités soviétiques agissaient de manière plus démocratique que ne l’ont fait, il y a quelques jours, les fonctionnaires français de notre histoire.

L' »histoire toute simple de cette petite censure, franche et décomplexée« , avait été révélée par Alexandre Lévy, journaliste au Courrier International, sur son blog.

L’affaire avait ensuite fait grand bruit, et avait conduit Vincent Bolloré a, finalement, republier l’article que sa rédaction avait initialement censuré.

Le problème se pose de nouveau aujourd’hui. Selon Rue89, les téléphones portables auraient « chauffé » ces derniers jours, et l’article devrait être republié cette semaine. Manière d’éviter toute la mauvaise publicité qu’avait suscité la précédente censure ?

Autant je suis critique envers le passe Navigo, les problèmes qu’il pose, à commencer par la banalisation de la société (et des technologies) de surveillance qu’il nous impose, autant je n’aurais jamais imaginé qu’il puisse également entraîner une telle atteinte à la liberté d’expression (il n’est pas fréquent de voir Le Monde censuré).

Le parallèle n’est pas anodin : on ne retient généralement de 1984, le roman de George Orwell, que la seule société de surveillance. On oublie que, pour y parvenir, Big Brother organise aussi un appauvrissement planifié de la langue, avec sa novlangue, et que les livres y sont interdits.

Ce lundi, je suis invité à venir parler du passe Navigo dans « La parole est à vous« , sur la chaîne de télévision Cap24. La RATP et le STIF se sont tous deux désistés. Ils refusent de parler.

Ceux qui voudraient en savoir plus à ce sujet peuvent lire l’article que j’avais écrit pour LeMonde.fr : Le passe Navigo “anonyme” n’existe pas, ou encore les nombreuses nominations aux Big Brother Awards de la RATP et du STIF pour leur « passe » Navigo.

Ceux qui voudraient en savoir plus sur l’état de censure qui prévaut peuvent aussi consulter l' »Observatoire de la censure façon Nicolas Sarkozy » que j’avais compilé pour le Canard Enchaîné.

Share/Save/Bookmark
Et/ou suivez-moi par RSS (),
sur Twitter, ou via la newsletter :

Réf. [ (Cyber)surveillance, 1/4 d'h de célébrité, FUD, InfoGuerre, Vie privée ]
Imprimer | Répondre | Me contacter
Feed RSS des commentaires
26 112 views | Permalien | Trackback

17 Réponses a “Direct Matin m’a censuré, et Le Monde avec”

  1. Christophe Grébert :

    Nouveau fait d’arme de Direct Matin. Ce n’est pas le premier :
    http://www.bakchich.info/article3365.html

  2. Catherine :

    La censure est partout absolument partout, dès que vous contrevenez à la voix de cet ordre social vous êtes encapsulés dans un discours d’extrêmiste de droite, c’est la vogue en ce moment, ou tout autre extrêmisme peu importe, vous êtes dès lors banni c’est cela qui importe ,et n’avez plus droit à la parole , ça m’est arrivé chez Jorion, le new censeur de la new propaganda et chez son disciple 2 casa, le fin du fin c’est que ce dernier déploie une figure d’homme libre, tout comme son mentor d’ailleurs, alors qu’il est tout occupé à répondre à ce qu’on lui demande implicitement , faire taire , complètement inconscient, la perle de l’orthodoxie mieux que le zèle, l’inconscience selon Orwell, je suis vraiment d’accord avec ce visionnaire, il a tout compris le bougre et bien avant nous.Y’a des craintes à avoir car à l’allure où ça va , une auto-censure se fera en automatique, il ne sera même plus nécessaire de censurer,on pourra bientôt tout entendre, ça se fera tout seul, ça glissera comme dit Orwell sans s’arrêter, encore lui décidément!Un vrai travail d’orfèvre!saluons le beau travail!

  3. Jean-claude :

    Pour le débat, pourquoi ne pas inviter la STIB (transports publics bruxellois) qui viennent de mettre en service le clone de Navigo, « MOBIB ». Là aussi le gain de temps est non seulement nul pour une partie des utilisateurs mais il représente même une perte de temps pour les abonnés ! Par ailleurs l’aspect big brother lui est présent exactement comme à Paris. Sur le pass, on peut même trouver enregistrés les trois derniers trajets !

  4. valerie lombard :

    Ne faites-vous pas vous-même preuve de beaucoup d’autocensure sur ce sujet ? Pourquoi ne publiez-vous pas d’article sur le Navigo dans internetactu (média qui vous diffuse) ? Le partenariat entre la RATP et la Fing (propriétaire du support internetactu) vous interdit-il de prendre certaine position ?

  5. Revue de presse 01.02.09 » Alter Nativa :

    […] “Ce mercredi 29 janvier 2009, j’étais interviewé par un journaliste du Monde qui préparait, pour Direct Matin Plus (Le Monde y possède 30 %), un article au sujet des problèmes posés par le “passe” Navigo. Le lendemain, Direct Matin Plus censurait l’article, au profit d’une jolie page colorée de publicité. Source et suite de l’article sur http://rewriting.net/2009 […]

  6. jmm :

    @valerie lombard : tiens, c’est vrai ça; j’ai écrit un article pour LeMonde.fr sur le passe Navigo, qui a fait pas mal de bruit; je fais partie des Big Brother Awards, qui ont nominé 4 fois (et primé une fois) la RATP à cause de son passe Navigo; j’ai accordé plusieurs interviewes pour la presse écrite, la radio, la télé, au sujet du passe Navigo; j’ai aussi écrit, à maintes reprises dans InternetActu, en quoi les puces RFiD n’étaient, en l’état, pas sécurisée, mais aussi piratables ou clonables, et ce pourquoi elles pouvaient donc représenter un danger; mais je n’ai effectivement pas écrit sur le passe Navigo dans InternetActu… c’est forcément louche.

    Je ne vois pas l’intérêt de ré-expliquer, dans InternetActu, ce que j’ai déjà maintes fois expliqué, ici ou là, au sujet du passe Navigo : sur IA, nous faisons de la prospective, et parlons des usages, et surtout de sujets qui, a priori, n’ont pas déjà été évoqués en long, en large et en travers dans les médias; quant au partenariat de la FING avec la RATP, je ne déséspère pas de pouvoir, par ce biais-là, trouver quelque oreilles au sein de la RATP pour en discuter.

  7. Jean Louis :

    On peut imaginer, plus simplement, que Direct Matin Plus ait eu, au dernier moment une page de pub de Darty. Ça se refuse difficilement dans la presse payante, ça s’accepte en disant merci dans la presse gratuite (c’est-à-dire payée par les annonceurs). Le journaliste qui vous a interviewé et vous-mêmes savez très bien que, si l’on peut souvent faire reproche à la presse « traditionnelle » de réduire le rédactionnel à l’habillage de la publicité, cette logique ne prend même plus de fards dans la presse « gratuite ».
    Cela dit, attention aux dates : vous n’avez pas pu être interviewé le mercredi 29 janvier.

  8. jmm :

    @Jean Louis : merci pour la date, c’est corrigé; quant à la substitution publicitaire, libre à vous de penser que l’évènement est fortuit; je ne le pense pas, et il suffit de voir que Direct Matin n’a pas répondu aux questions de Rue89, et que Le Monde, après un silence radio, a rappelé in extremis pour assurer que l’article serait finalement publié cette semaine.

  9. Criticator :

    Peut-être de la censure, mais bon en même temps la monstrueuse faute de conjugaison dans le sous titre « La RATP veux (!!!!) « optimiser » sa base de donnée » n’était peut etre qu’une façon inconsciente d’appeler la hache ?

  10. loulou0371 :

    bonjour Jmm,

    Puisque l’on parle de censure, je souhaitais savoir si vous etiez l’auteur de l’article Quand Carla B se revele de droite tendance demago sur site Le monde. fr, « regard critique … et coeur a gauche » ?

    merci d’avance pour votre réponse

  11. jmm :

    Comme indiqué en commentaire d’un autre billet, non, ce n’est pas moi; mais quel est le pb au juste, et qu’est-ce qui vous fait penser que ce pourrait être moi ? J’ai cherché le billet, il a disparu…

  12. loulou0371 :

    ben c’est un article qui a effectivement disparu du site du monde.fr et c’etait un article plutot révoltant !!! l’auteur n’avait pas paraphé son article et n’a visiblement pas souhaité débattre de ce qu’il avait inscrit !!! le fait que vous travaillez pour le monde et que cet article a été censuré., je me suis imaginé que vous pourriez etre l’auteur ou du moins m’en dire d’avantage !!! j’aimerais tant retrouver son auteur car il y avait des ignominies !!! et puis jaurais également souhaité savoir pourquoi il n’apparaissait plus !!! quand a l’autre billet c’est de ma faute j’ai été incapable de le retrouver, veuillez m’en excuser !!!

  13. jmm :

    Le plus simple est encore de contacter LeMonde.fr, non ? Je n’y suis qu’un « blogueur invité », et il LeMonde.fr héberge des centaines de blogs…

  14. loulou0371 :

    ok je comprend mieux le fonctionnement de ces blogs … et surtout de celui de regardcritique… voici la presentation de ce blog :

    Bonjour,

    Ce blog est engagé à gauche. Il ne vise aucunement à l’impartialité mais à alimenter le débat autour de thèmes d’actualité. Il se veut volontairement anonyme car la personnalité des différents intervenants ne doit pas influencer le débat, qui doit se tenir dans une ambiance respectueuse.

    Bonne lecture,

    Regard critique

    bah je suis d’accord avec eux pour dire qu’il ne vise aucunement à l’impartialité par contre pour alimenter le débat … hummm !!! et voila pourquoi c’etait anonyme !!! :O))) et quand a l’ambiance respectueuse !!! (l’article etaient super mega insultant !!!) j’en reviens pas !!! je dirais pour conclure pauvre france, pauvre le monde !!! :o)

    enfin merci de m’avoir un peu éclairé !!!

  15. jmm :

    Et pourriez-vous donc expliciter ce qui a pu vous laisser penser que j’aurais pu être capable d’écrire un article « méga-insultant » ?…

  16. loulou0371 :

    C’est parce que je réagis très rarement a des articles, des personnes qui me connaissent diront que je suis plutôt ouvert et tolérant !!! Pour vous dire cela m’est arrivé trois fois !!!(Dont une fois c’était si je puis dire, « pour du beure » !!! c’était le premier je ne vais même pas vous en parler, je ne pense pas que c’était un journaliste qui l’avait écrit!!!) … le second ce fut sur l’un de vos articles le titre « vannestre veut interdire les travestis »… et le troisième ce fut celui la !!! (Donc c’est vrai que ma piste était plutôt mince mais seulement deux articles du monde m’ont fait réagir alors j’ai tenté vers vous) si cela peut vous rassurer, j’avais un sérieux doute que ce soit vous car l’article n’était pas signé et les posts que j’ai mis ne sont pas passés !!! bien que je ne partage pas vos idées je dois vous reconnaitre cette qualité, vous n’êtes pas quelqu’un qui fuit le débat !!!

    Pour vous dire la vérité, la situation que je vois se développer sur internet est extrement préoccupant et révoltant car je trouve que cela va « crescendo »… je trouve dommage que des journalistes professionnels en viennent a écrire de tel torchon !!! je trouve dommage que des journalistes vont relever une phrase malheureuse dite oralement en faire toute une histoire (et parfois faut voir les interprétations) par des politiciens de tout bord alors que certains journalistes (professionnel) qui ont suivit une formation poussé, des spécialistes de la verbe, qui font leurs commentaires par écris (donc lu relu et réfléchi !!!) puisse écrire des tels ignominies… dans ce dernier cas, ils m’ont modéré ok (c’est déjà pas normal), mais ils ont aussi retiré l’article!!! je dirais « ce qui est dit est dit » , »ce qui est écrit est écrit »… le journaliste aujourd’hui sur internet est capable de critiquer des personnalités sur ce qu’ils ont dit oralement (en privé ou non …) et a coté de cela ils sont capable de ne pas assumer leurs propres « dire » ?(allez hop on oubli !! :O)) ) il y a un énorme décalage !! Vous ne trouvez pas? même si je suis d’accord que cet articles était un navet monumental et extrêmement insultant, qui n’aurait jamais du apparaitre sur internet, je crois qu’il n’aurait pas du disparaitre pour autant!!!

    Aujourd’hui, sur internet, il faut avoir de plus en plus l’esprit critique et véritablement se méfier de ce que l’on lit!!!(même (et je dirais « surtout » ) si c’est écrit par un journaliste!!! c’est vraiment effrayant!!) l’esprit critique est différent pour tout le monde,(un jeune sera plus influençable par ex…) je crois que le journaliste doit en tenir compte… le journaliste a un grand pouvoir, un bon journaliste pour moi, c’est quelqu’un qui saura ne pas en abuser!!!

    Bah maintenant je sais comment joindre l’auteur de cet article … je vais lui dire tout cela et même plus en espérant que cela aura une incidence sur la qualité de ses articles…

  17. Emmanuel :

    Censuré ? C’est très chic pour un journaliste de se dire censuré ! Ca donne de la consistance aux gens qui confondent l’information et la défense de leur « marque ».

    Voyons cependant la réalité en face. Cette minuscule affaire n’est pas un cas de censure. Nombre de journaux payants vivent de la pub pour 40 ou 50 % de leur activité. Pour le gratuit Direct Matin, c’est par définition une proportion de 100%. Début 2009, en pleine débâcle financière, une page de pub qui tombe dans un journal gratuit, ça ne se refuse évidemment pas ! Ce n’est pas de la censure, c’est tout simplement priorité au business. Un peu de modestie tout de même !

Répondre